Le jeu de peindre

Le jeu de peindre est une activité qui se pratique en groupe (8 personnes max), tous âges confondus (enfants + 5 ans, ados, adultes), dans une salle à l’abri des jugements et des regards extérieurs.

Chacun peint librement sur sa feuille, à son rythme, parmi les autres.

Le praticien est au service des participants et du jeu. Il n’est pas en attente d’un résultat, il assiste et laisse chacun s’exprimer librement à travers sa trace, ses formes et ses couleurs.

Cette pratique a des conséquences thérapeutiques puisqu’elle favorise l’épanouissement de l’individu en lui permettant de cheminer vers une expression naturelle, régénératrice et une attitude créatrice dans l’existence.

Les séances durent 1h30 : un temps nécessaire pour cheminer, explorer, expérimenter, sortir de sa zone de confort, méditer, se poser, s’épanouir, se régénérer…

C’est un jeu qui ne requiert aucune aptitude physique, technique ou mentale à part la capacité de tenir un pinceau dans sa main.

Les traces émises sont conservées à l’atelier. Une règle qui aide le participant à se dégager du résultat, de la peur de mal faire, de l’attente des autres et l’incite à la spontanéité, à l’improvisation et au lâcher-prise. Sans destinataire, sans message à véhiculer, la trace peut ainsi s’imposer d’elle-même et répondre à une nécessité d’expression contenue en chacun de nous.

Tout le matériel est fourni : peinture, pinceaux, feuilles, tabliers.

Selon Arno Stern, son concepteur, le jeu de peindre se pratique à l’année, c’est-à-dire une fois par semaine, en dehors des vacances scolaires. Cependant, pour faire connaître cette pratique sur le territoire et partager ce jeu avec le plus grand nombre, je m’autorise à déroger à cette règle en permettant à ceux qui le souhaitent, d’essayer sur une ou plusieurs séances ou de réserver une séance privée seul ou avec des personnes de son choix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *